Nintendo 3DS

La Nouvelle Maison du Style 3 : Looks de Stars

Test 3DS

La Nouvelle Maison du Style 3 : Looks de Stars

Par rifraff - Le 14 janvier 2018

En quelques années, Nintendo a réussi à faire de la "Maison du Style", une des séries phares de ses consoles portables Le dernier opus en date est sorti en novembre 2017 sur 3DS et reprend la formule des titres précédents en lui ajoutant une dimension "nouvelle star"  avec des apprenties chanteuses qui se rêvent en haut de l'affiche en habit de lumière... Alors que La Nouvelle Maison du Style 2 nous avait emballé (voir notre test ici) nous avons demandé à LugDun, une des membres les plus connues et respectées de notre communauté de nous donner son avis sur le jeu. Nous lui avons demandé, non pas parce qu'elle est une femme mais tout simplement parce que c'est une connaisseuse et une vraie fan de la licence. LugDun a donc gentiment accepté de "jouer le jeu" et,  de s’asseoir le temps d'un test dans le fauteuil du coach... Va-t-elle buzzer et son fauteuil va-t-il se retourner ? Le suspens est insoutenable.

Amour, gloire et prêt-à-porter

Un test de Nintendo présente : La Nouvelle Maison du Style™ 3 – Looks de Stars écrit par LugDun

Quand on arrive en ville

A peine arrivée dans la cité, via le train, notre future reine de la mode doit reprendre une boutique de vêtements. Mais avant toute chose, il faut créer son personnage de la tête aux pieds : forme et couleur du visage, des yeux , des cheveux . Quatre tenues sont proposées pour l’habiller. En moins de deux : enfin prête !

 

Home, Sweet Home 

Notre héroïne pose ses valises dans un petit studio au dessus de la boutique où l’attend une garde-robe qui s’enrichira au fur et à mesure des achats chez les grossistes : une pièce achetée, une pièce offerte . Pour sa mise en beauté, maquillage et nouveauté quelques échantillons de manucure, couleur, paillettes.


Un carnet sert à sauvegarder ses tenues préférées. Un outil de création de vêtements et accessoires, Logo, écussons ainsi que des sacs shopping à personnaliser pour la boutique. Bonne nouvelle pour les connaisseurs de la série : il est de nouveau possible d’aménager son petit nid : tapisserie, moquette, meubles , etc…

Ma petite entreprise

Pour commencer, la boutique possède un petit stock et un petit fond de caisse. Retroussons-nous les manches,et au travail ! A peine le ou la vendeuse recrutée, il faut s'y mettre. Dans le magasin, un menu permet de choisir la musique d’ambiance, voire de la supprimer, A part ça les actions possibles sont nombreuses : il y a la gestion du stock avec fonction déstockage, la possibilité de modifier l’intérieur ou l’extérieur ou encore de faire la vitrine avec un choix un peu limité au début... Il est parfois difficile de placer les objets dans l’espace et les rayons : les accessoires sont vraiment très petits sur l’écran tactile. Le mannequin pour la vitrine arrivera plus tard dans le jeu ainsi que le changement de tenue de l’assistant  (j’en déduis donc que nous aurons les collections hommes ) 
Comme d'habitude, très vite, les premières clientes arrivent avec leurs exigences qu’il faut satisfaire. Un filtre aide à choisir vêtements et accessoires : style, marque, couleur, motifs contenus dans le stock, ce qui est nécessaire compte tenu du fait que la capacité augmente progressivement grâce à la jauge « rang de style « qui monte à chaque vente.

Comme à chaque fois, il faut gérer les stocks. Les réapprovisionnements se font au Showroom. Le nombre de marques limité au début augmente en même temps que notre magasin mais aussi la ville se développe. Les articles proposés sont souvent les mêmes que dans les épisodes précédents mais, heureusement, des nouveautés : vêtements, chaussures ou autres et surtout bracelets, montres, casques audio, accessoires pour cheveux font leur apparition . On peut choisir les articles un par un ou aller plus vite en prenant la "sélection du magasin"

 

L’heure de la sortie

A part s'occuper de sa boutique et des clientes... Que peut-on faire pour se distraire ?  Et pourquoi pas, un petit tour en ville ! Les premiers temps, les distractions sont rares. Le Parc, la gare qui accueille les nouveaux arrivants, L’agence NIN10, tenue par Ethan découvreur de talents qui recherche de nouvelles stars... Et le Dimanche,  sur la place, il y a une boulangerie ambulante. Au bout de quelques  "jours" d’autres activités feront leur apparition : fleuriste, café, coiffeur, un club, salon de beauté/onglerie.  Il y a énormément de petits à côté qui pourront amuser à défaut de surprendre les habitués.  Après tout ça, il est temps de songer à se reposer et de retourner au studio.

Le jeu suit un cycle jour, nuit. A chaque fin de journée un résumé est proposé : montant des ventes, points de stylisme, rang de styliste. 
Si dans l’épisode précédent la semaine allait du Lundi au Dimanche, cette fois-ci nous suivons le calendrier. Mais il ne faut pas s'attendre à du temps réel, en trois jours de jeu par exemple,  je suis passée du 14 novembre au 26 décembre !

 Fashionista et Geek

Il est aussi possible d'utiliser le smartphone dans lequel on retrouve pas mal de fonctions : album photos mais aussi par la suite chaîne « Mioutube « pour regarder des vidéos  voir les trophées remportés en jouant, trouver un fond d'écran et utiliser les outils de partage sur les réseaux sociaux. Il y a un espace création pour partager ses tenues et les vendre dans la boutique en ligne. Il y a aussi une fonction Stock Plus qui permet de réapprovisionner directement les articles déjà achetés. Pour les nouveautés, il faut toujours aller au Show Room. Quant aux figurines amiibo. ils débloquent des motifs spéciaux pour les T-shirs et les sacs, des logos . (Par contre, pas de panoplies ! Peut-être lors de l’ouverture du magasin de déguisements ? )

 

Les reines du shopping ont un incroyable talent

La nouveauté du jeu est la possibilité d'accompagner l'ascension de trois jeunes chanteuses qui rêvent de devenir des stars, Rosalie, Luna et Oriane. C'est l’agence NIN10 qui repère les filles et nous sollicite afin d’habiller les futures stars pour leur 1ère prestation scénique. Du style de la tenue dépend la chanson interprétée. Par la suite, les artistes, pour des concerts, solliciteront la styliste qui devra aussi, parfois, habiller les choristes. Il y a 14 chansons en tout et il est possible de revoir les  prestations live des futures stars en vidéo sur son smartphone, en changeant les cadrages, les tenues,etc. Surprise : lorsque les filles chantent, il ne s’agit pas d’un personnage mimant une chanson sur une musique de fond avec des paroles en sous-titres, mais bien d’une vraie chanson, paroles et musique, enregistrée pour le jeu et sous-titres pour la traduction. . . En remerciement de nos services, les chansons intégreront en version musicale dans la play-list de la boutique.


 Le téléphone pleure

A noter que je  n’ai pas pas pu tester les fonctions en ligne . J’ignore donc si l’ergonomie de la boutique en ligne a été améliorée. Parce que franchement, que c’était lent et mal foutu dans l’épisode précédent. Le Spotpass est aussi au programme.


 

7
Alors ma chérie, "Magnifaïïïïque ? Les aficionados de la série ne seront pas dépaysés car les ficelles sont les mêmes que dans les volets précédents avec ses qualités et ses défauts. Il y a toujours autant de vêtements et d'accessoires pour habiller les personnages et continuer de jouer à la poupée virtuelle mais les dialogues sont toujours aussi fastidieux. Il y a malgré tout quelques changements dont un qui ne plaira à certains, moins à d'autres : le calendrier qui accélère le temps et permettra de passer à la saison suivante en peu de temps. Malgré cela, La nouvelle Maison du Style 3 : looks de stars me laisse un sentiment mitigé . Je le trouve moins joli que La Nouvelle Maison du Style 2 et finalement, moins réussi. A réserver aux (jeunes) fashionista...

  • De vraies chansons . Des prestations scéniques très bien faites
  • De nouveaux vêtements , assez beaux, au Showroom 
  • Des accessoires supplémentaires qui permettent de compléter la tenue 
  • Les manucures qui sont très jolies. 
  • Retour de la possibilité d’aménager le studio
  • Fini la 3D, d’où un manque de relief
  • La gérante est toujours une femme. Pourquoi pas un homme ?
  • Des longueurs en début du jeu 
  • Toujours pas de possibilité de déstocker sa garde-robe personnelle
  • Des objets parfois trop petits sur l’écran...
  • L'aménagement de l'’intérieur du magasin devient parfois un calvaire . 

rifraff

https://twitter.com/rifraff_NM - WiiU : rifraff Playstation : La-Griffe
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux